Blu-Ray/ DVD

Critique Blu-Ray « Jungle Cruise »

Caractéristiques du Blu-Ray:

  • JUNGLE CRUISE
  • De: JAUME COLLET-SERRA
  • Avec: EMILY BLUNT, DWAYNE JOHNSON, JACK WHITEHALL…
  • Nationalité: Américain
  • Genre: Comédie d’action familiale
  • Classification: Déconseillé aux moins de 12 ans
  • Durée: 2h08
  • Producteur: Walt Disney Pictures
  • Distributeur: The Walt Disney Company France
  • Date de sortie Blu-Ray/DVD: 3 décembre 2021
  • Prix: Blu-Ray 4K: 24,99€/ Blu-Ray: 19,99€/ DVD: 15,99€

Ça commence comme ça:

La doctoresse Lily Houghton a bien du mal à se faire prendre au sérieux dans un monde d’hommes. Afin de prouver sa légitimité auprès de ses pairs, l’intrépide jeune femme décide d’aller en Amazonie pour retrouver un arbre magique qui, selon la légende, peut guérir tous les maux de la terre. Une fois sur place, Lily va faire la connaissance de Frank Wolff, un capitaine aux méthodes commerciales douteuses. Ensemble, ils vont se lancer dans un périple bien plus dangereux que ce qu’ils auraient pu imaginer… 

Jungle Cruise (Jaume Collet-Serra) - The Walt Disney Company France - 2021

Ce que nous en pensons:

Pour être honnêtes, nous n’étions pas spécialement pressés de voir Jungle Cruise. Pourtant, il faut bien admettre que les studios Disney ont vraiment un don pour surprendre les spectateurs et les emporter dans des aventures complètement dingues. C’est donc avec un plaisir croissant que nous avons suivi Lily et Frank dans leur expédition.

Après Pirates des Caraïbes, c’est donc à l’attraction Jungle Cruise (uniquement visitable aux États-Unis, au Japon et en Chine) de se voir adapter en long-métrage. Tout comme son illustre prédécesseur, le film de Jaume Collet-Serra mélange habilement humour et action pour un résultat assez unique. Imaginez donc une sorte d’Indiana Jones où la comédie l’emporterait sur l’aventure. Pour cela, le réalisateur utilise une méthode qui a déjà fait maintes fois ses preuves, celle du duo improbable.

Jungle Cruise (Jaume Collet-Serra) - The Walt Disney Company France - 2021

Ce sont donc, la pétillante Emily Blunt (Le diable s’habille en Prada, Le retour de Mary Poppins, Sans un bruit 1 et 2…) et l’impressionnant Dwayne Johnson (Le retour de la momie, Fast and Furious, Red Notice…) qui se chargent de faire le show. Un duo comique plus proche de Roger Murtaugh (Danny Glover) et Martin Riggs (Mel Gibson), dans l’arme fatale que de celui de Laurel et Hardy
Dans Jungle Cruise, Jaume Collet-Serra s’appuie ici sur l’opposition entre la rigueur et la droiture de Lily et la désinvolture et la fourberie de Frank pour nous faire rire plutôt que sur le modèle dominé/ dominant.
Mais ce n’est pas tout, un troisième larron vient apporter lui aussi une bonne dose d’humour. McGregor (Jack Whitehall), le frère de Lily est irrésistible dans le rôle de faire valoir. Un personnage pleutre, certes, mais follement attachant. De plus, celui-ci marque une petite révolution dans le monde de Disney, puisqu’il est leur premier personnage ouvertement gay. Un statut qui permet au réalisateur de se laisser aller à quelques blagues plutôt surprenantes pour la firme aux grandes oreilles. Une belle preuve que les mentalités sont enfin en train d’évoluer à Hollywood.

Jungle Cruise (Jaume Collet-Serra) - The Walt Disney Company France - 2021

En ce qui concerne l’action, Jaume Collet-Serra utilise là aussi une technique qui a fait ses preuves. Une aventure exotique sur fond de Seconde Guerre mondiale (les cinéphiles reconnaîtront facilement la référence). 
Dès lors, dans Jungle Cruise, tout est fait dans une exagération totalement assumée. Un antagoniste très, très méchant (campé par un Jesse Plemons au mieux de sa forme), des cascades dignes des plus grands films de capes et d’épées et surtout des créatures aussi belliqueuses que vengeresses… En un mot comme en cent, le réalisateur s’est fait plaisir et cela se ressent à l’écran. 

Certes, sur le papier Jungle Cruise n’a rien de bien original. Pourtant, toute l’équipe du film y met tant de bonne volonté que nous passons au final un excellent moment devant ce croisement d’Indiana Jones et de Pirates des Caraïbes. Si, comme nous, vous êtes nostalgiques des comédies d’action des années 80, Jungle Cruise va forcément trouver sa place dans votre vidéothèque (et dans votre cœur). Le duo Blunt/ Johnson, porté par des seconds rôles tout aussi efficaces, fait des merveilles. Enfin, pour ne rien gâcher, le générique d’ouverture n’est autre que l’intro de Nothing else matters de Metallica. Jungle Cruise est tellement bon qu’on en espérerait presque une suite…

Les bonus:

Si cette critique a été réalisée à partir du Blu-Ray de Jungle Cruise, sachez que vous retrouverez les mêmes bonus sur tous les supports à savoir:

Le making of de jungle cruise (12min58 VOST):
Un making of qui se veut complet puisqu’il pousse le vice jusqu’à remonter à la création de l’attraction. Vous découvrirez d’ailleurs que le premier skipper de Jungle Cruise était loin d’être monsieur Tout-le-Monde. À voir absolument.

Dwayne et Emily (5min10 VOST) :
Une interview croisée des deux acteurs qui montre leur complicité durant le tournage.

L’Amazone (15min14 VOST) :
De la création des décors, à la réalisation des effets spéciaux des animaux, vous saurez tout sur « l’emballage » de Jungle Cruise.

Skipper un jour, Skipper toujours (14min VOST) :
Un segment plutôt surprenant puisqu’il touche à l’attraction et non au film. Ici, d’anciens skippers du parc Disneyland Resort évoquent leurs souvenirs.

Scènes coupées (15min56 VOST) :
Au nombre impressionnant de 11, celles-ci n’apportent pas grand-chose à la compréhension du film. La plupart sont cependant assez drôles. 

Bêtisier (2min25 VOST)

Cette chronique a été réalisée à partir d’un Blu-Ray offert par l’attaché de presse du groupe The Walt Disney Company France.

Notre note:
4/5

Comment here

*

code