coup de coeurMusique

Coup de cœur – EP – « Pile ou face »

Ella Vincent - Droits photo Thomas Braut - 2021

Caractéristiques de l’album:

  • PILE OU FACE
  • De: ELLA VINCENT
  • Genre: Pop, Variété française
  • Nombre de pistes: 6
  • Label: Label Rigger
  • Date de sortie: 8 avril 2021
  • Prix: 4,99€ (version dématérialisée)

Certaines rencontres dues au hasard finissent en véritable coup de foudre. C’est le cas pour l’EP Pile ou face de l’auteure, compositrice et interprète Ella Vincent. Tout commence lors de l’une de nos nombreuses pérégrinations sur Facebook. Alors que nous surfions négligemment, le post d’une jeune artiste proposant d’offrir une copie de son premier single a piqué notre curiosité. Il s’agissait de Pile ou face, un titre pop à souhait traitant du poids du quotidien qui cloue au sol nos rêves d’enfant. Un thème certes mélancolique, mais que l’artiste traite de manière aussi légère que moderne. 
Il ne nous en fallait pas plus pour contacter Ella Vincent qui nous proposa gentiment de nous faire découvrir son EP Pile ou face

Alors que 2020 et 2021 nous ont apporté leurs lots de morosité, Pile ou face arrive comme un véritable vent de fraîcheur.
Dès le premier titre, intitulé  Mes nuits blanches, Ella Vincent nous propose une sorte de bulle réconfortante pleine d’énergie positive. C’est léger, entraînant et surtout terriblement entêtant. Tout l’EP est à cette image imprégné d’une sorte de candeur factice. En effet, si tous les titres de Pile ou face paraissent assez insouciants, lorsque nous y prêtons une oreille plus attentive, nous pouvons remarquer un travail d’écriture remarquable.

Ella Vincent - Droits photo Thomas Braut - 2021

Enfin, Ella Vincent, c’est surtout une voix et lorsque nous parlions de coup de foudre, c’est justement à celle-ci que nous faisions référence. La chanteuse nous a littéralement envoûtés. Un sortilège qui a réussi à égaler celui que le timbre d’Olivia Ruiz avait lancé sur nous. 
La voix d’Ella est reconnaissable entre mille. Une douceur enfantine qui nous caresse l’oreille et nous invite à la suivre, comme les mains fantomatiques des cartoons de Tex Avery.

Les sirènes existent et la belle et pétillante Ella Vincent en fait partie. Dans ce flot d’idées noires que sont devenues nos vies, elle nous enivre de sa voix d’enfant pour nous aider à reprendre un peu d’air dans sa bulle de fraîcheur. Qu’elle nous parle de harcèlement moral (À la sortie de l’école) ou de sa maladresse (Oups), l’auteure, compositrice et interprète fait preuve d’un talent indéniable. Il y a donc fort à parier que vous n’avez pas fini d’entendre parler d’elle ! 

Cette chronique a été réalisée à partir d’un lien offert par Ella Vincent (que nous remercions infiniment pour sa gentillesse).

Notre note:
5/5

Comment here