Blu-Ray/ DVD

Critique Blu-Ray et DVD « La reines des neiges II »

Caractéristiques du Blu-Ray/ DVD:

  • LA REINE DES NEIGES II
  • Réalisation: JENNIFER LEE et CHRIS BUCK
  • Avec: EMMYLOU HOMS, CHARLOTTE HERVIEUX, DONALD REIGNOUX, DANY BOON…
  • Nationalité: Américain
  • Genre: Comédie/ Aventure
  • Classification: À partir de 6 ans
  • Durée: 1h43
  • Distributeur: Walt Disney France
  • Date de sortie Blu-Ray/DVD: 20 mai 2020
  • Prix:
    location: 4€99
    achat digital: 13€99
    Blu-Ray: 24€99
    Blu-Ray 3D: 29€99
    DVD: 19€99
    Coffret « Reine des neiges I et II »:
    Blu-Ray: 29€99
    DVD: 24€99

Ça commence comme ça:

Lorsqu’elles étaient petites, le père d’Anna et Elsa leur a raconté que leur grand-père et lui avaient été victimes d’un guet-apens dans la forêt enchantée. Une attaque-surprise qui, sans l’intervention d’une mystérieuse inconnue, lui aurait coûté la vie. Bien des années plus tard, Elsa entend une voix insistante qui l’invite à entrer à son tour dans cette forêt…

La reine des neiges II (Jennifer Lee/ Chris Buck) - Walt Disney France - 2020

Ce que nous en pensons:

Il aura donc fallu patienter six ans pour voir la suite des aventures d’Elsa. Une attendre grandement récompensée puisque le scénario de ce second opus est beaucoup plus recherché que le précédent. En effet, alors que « La reine des neiges » était clairement orienté petites filles, cette suite prend en compte que ce public a grandi et nous offre, de ce fait, un spectacle plus mature.

Une maturité qui commence par l’évolution des personnages et de leur relations. Anna, par exemple, n’est plus la princesse naïve qu’elle était et est devenue une jeune femme sûre d’elle et téméraire. Elsa, quant à elle, a pris pleinement conscience du rôle qu’elle a à jouer au sein de son peuple et est désormais prête à risquer sa vie pour le protéger. Même Kristof, bien qu’il reste un des ressorts comiques du film, a gagné en profondeur notamment grâce à l’amour immodéré qu’il porte à Anna. Seul Olaf est décevant, la scénariste Jennifer Lee, jouant trop de son statut de perturbateur. Le bonhomme de neige jacasse durant tout le film ce qui le rend agaçant au possible pour un public adulte. Cependant, pas de quoi gâcher le film fort heureusement.

La reine des neiges II (Jennifer Lee/ Chris Buck) - Walt Disney France - 2020

L’autre aspect intéressant de « La reine des neiges II« , c’est son intrigue mélangeant habilement de l’humour et du suspense à une bonne dose de tragédie. Un pur moment d’émotions comme seul Disney sait les faire. De plus, ce film répond de façon cohérente à la question que bon nombre de spectateurs se posaient à savoir, l’origine des pouvoirs d’Elsa.

Bien sûr, cette suite ne nous épargne pas les traditionnelles chansons. Alors ? Quand est-il ici ? « La reine des neiges II » nous offre de grands moments comme des horreurs pour les oreilles et pour les nerfs. Tout commence bien avec une superbe ritournelle intitulée « La berceuse d’Ahtohallan« , chantée par lae mère d’Anna et Elsa (Prisca Demarez). Puis, le soufflet retombe directement avec  » Point d’avenir sans nous » une véritable redite des hits du film précédent. Et que dire de « Quand je serais grand« , la chanson d’Olaf ? Dany Boon a certes beaucoup de qualités, mais la chanson n’en est pas une. L’acteur a beau faire de son mieux, ce passage est un véritable supplice. Heureusement, « J’ai perdu le nord« , la complainte de Kristof (Donald Reignoux) est un véritable exemple d’inventivité. Titre parodique au possible, les deux scénaristes se sont faits (et nous font plaisir) en revisitant de façon hilarante les slows de l’été tant dans les paroles que dans le “clip”. De loin, l’un des meilleurs moments du film.

La reine des neiges II (Jennifer Lee/ Chris Buck) - Walt Disney France - 2020

La reine des neiges II est un film très réussi qui pourrait même plaire aux spectateurs n’ayant pas du tout aimé le premier volet. Le scénario y est très noir et certains passages vont faire verser à coups sûrs des torrents de larmes à plus d’une petite fille. Heureusement, l’esprit du feu, avec son joli petit minois, va vite les faire fondre. Enfin, le passage de voix entre Anaïs Delva et Charlotte Hervieux dans le rôle d’Elsa est quasi imperceptible et n’est donc en rien gênant.

Les bonus:

Nous n’avons eu que la version DVD du film, or tous les bonus sont contenus dans les Blu-Ray. Nous n’émettrons donc aucun avis sur ceux-ci. Si vous choisissez le second format, vous trouverez cependant une pléiade de segments:

– Les coulisses de la création du film en trois reportages :

« Le saviez-vous ? », « Les esprits de la Reine des neiges II », « La musique »

– Cinq scènes coupées présentées par les réalisateurs :

« Prologue », « Pièce secrète », « Le rêve d’Elsa », « Le Nokk » et « Notre chez nous »

– Deux chansons supprimées présentées par les réalisateurs : « Home » et « I wanna get this Right »

– La chanson « Dans un autre monde / Into the Unknown » en version multilingue

– Secrets de fabrication : « Tests des courants d’air », « Tests dessins à la main »

– Deux clips vidéo : « Into the Unknown » par Panic! At the Disco et “Lost in the woods” par Weezer

– Le bêtisier du film

– Le karaoké des sept chansons du film :

« La berceuse d’Ahtohallan », « Point d’avenir sans nous », « Dans un autre monde », « Quand je serai plus grand », « J’ai perdu le nord », « Je te cherche », « Tout réparer »

Cette chronique a été réalisée à partir d’un DVD offert par l’attachée de presse du groupe.

Notre note:
3.5/5

Comment here