Blu-Ray/ DVD

Critique combo Blu-Ray/DVD « Les traqués de l’an 2000 »

Caractéristiques du Blu-Ray/ DVD:

  • LES TRAQUÉS DE L’AN 2000
  • DE: BRIAN TRENCHARD-SMITH
  • Avec: OLIVIA HUSSEY, CARMEN DUNCAN, STEEVE RAILSBACK, MICHAEL CRAIG…
  • Nationalité: Australien
  • Genre: Anticipation, action
  • Classification: Interdit aux moins de 18 ans à sa sortie/ Sous accord parental aujourd’hui
  • Durée: 1h33
  • Producteur: FGH, Filmco Limited, Hemdale Film
  • Distributeur: Rimini Éditions
  • Date de sortie: 26 mai 2022
  • Prix: 24,99€

Ça commence comme ça:

Dans un futur proche, un gouvernement totalitaire fait arrêter les citoyens considérés comme déviants et les interne dans de terribles camps de rééducation où se pratiquent humiliations, sévices, tortures. Le directeur de l’un des camps décide d’organiser une chasse à l’homme : quelques prisonniers seront lâchés dans une forêt proche et serviront de gibier.

Les traqués de l'an 2000 (Brian Trenchard-Smith) - Rimini Éditions - 2022

Ce que nous en pensons:

Ce n’est plus un secret pour personne, aux Petites chroniques, vous avons une tendresse particulière pour les vilains petits nanars. C’est pourquoi la perspective de voir un film comme Les traqués de l’an 2000 nous a tout de suite excités. 
Pourtant, bien que la réputation de ce film ne soit pas bien glorieuse, nous devons admettre qu’il nous a agréablement surpris. Critique d’un long-métrage beaucoup trop sous-estimé à notre goût.

Le réalisateur Brian Trenchard-Smith, ne l’a jamais caché, la réalisation des Traqués de l’an 2000 a beaucoup souffert d’un budget revu à la baisse. Le cinéaste a donc dû s’adapter afin que son long-métrage sorte tout de même du lot. Pour rappel, nous sommes en 1982 et le box-office accueil des mastodontes tels qu’ Indiana Jones et les aventuriers de l’Arche perdue, E.T L’extraterrestre ou Star Wars – L’empire contre-attaque

Les traqués de l'an 2000 (Brian Trenchard-Smith) - Rimini Éditions - 2022

Afin de marquer les esprits, Brian TrenchardSmith applique une recette simple, frapper fort. 
Pour cela, il n’hésite pas à multiplier les scènes chocs. Tortures, humiliations et surtout du gore façon Peter Jackson à sa grande époque.
Dès lors, ce qui se voulait être un film d’anticipation novateur tourne à la série B, voire même à la série Z.

Une prise de position qui a engendrée à l’époque une incompréhension totale du public. Celui-ci ne voyant dans Les traqués de l’an 2000 qu’une débauche de violence et d’hémoglobine. Se trouvant affublé d’une classification R rated (équivalent de notre interdiction aux moins de 18 ans), le long-métrage n’a pas pu connaître le succès qu’il méritait.  

Les traqués de l'an 2000 (Brian Trenchard-Smith) - Rimini Éditions - 2022

Pourtant, Les traqués de l’an 2000 est un excellent film porté par un scénario au découpage intéressant. Divisé en trois parties bien distinctes, le long-métrage ne nous laisse pas une seconde de répit.
La première partie nous plonge au cœur d’une structure que nous pourrions comparer aux camps de concentration de la Seconde Guerre mondiale. Là, des matons usent de leurs pouvoirs pour humilier, tuer de manière atroce et même violer ceux que le gouvernement appelle les « déviants ». 
Vient ensuite une chasse à l’homme vraiment bien menée par le réalisateur. L’empathie pour les pauvres chassés étant à son paroxysme, tant les traqueurs utilisent des méthodes inhumaines lors de la « battue ».
Enfin, le film se termine sur une véritable scène de guerre à la Rambo

Alors, bien évidemment, résumé comme ça, Les traqués de l’an 2000 peut paraître un peu bourrin, et il l’est quand même beaucoup. Pourtant, l’idée de départ de faire un film d’anticipation n’a pas totalement été abandonnée.
Brian Trenchard-Smith, nous offre ici une réflexion sur la nature humaine. En effet, très vite nous nous apercevons que les « bien-pensants » s’avèrent être des personnes abjectes. Motivés par l’arrivisme et le vice, ils n’ont plus une once d’humanité. Même les geôliers, bien qu’en bas de l’échelle sociale, deviennent de véritables bêtes tant le peu de pouvoir qu’ont leur accorde leur monte à la tête.

Dénigré lors de sa sortie, Les traqués de l’an 2000 s’est bonifié avec le temps. Sans parler de réalisateur visionnaire, n’exagérons rien, Brian Trenchard-Smith, a su créer un film choc. Des images sanglantes et cruelles au service d’un scénario d’anticipation plutôt bien ficelé et surtout très critique. Il est même amusant de voir à quel point le long-métrage détone encore aujourd’hui à l’heure où le cinéma international semble vouloir se lisser. Encore une fois, merci à Rimini Éditions de nous faire découvrir de telles pépites et toujours avec une remastérisation de qualité. 

Les bonus:

  • Interview de Brian Trenchard-Smith (9min48 VOST) 
    Le réalisateur revient ici sur les galères rencontrées durant le tournage du film. Avec une sincérité rare, il explique même que le film est une quasi-déception pour lui. Un segment efficace qui montre à quel point il est difficile de réaliser un film qui sort des clous.
  • Un tournage sanglant – Entretien avec Lynda Stoner, Roger Ward et Michael Craig (23min45 VOST) 
    Les acteurs du film nous expliquent pourquoi ils ont accepté de tourner dans ce qu’ils considéraient déjà comme un film de série Z. Une interview croisée assez intéressante, ponctuée de scènes du film.
  • La renaissance du cinéma de genre australien (26min34 VOST) 
    L’équipe du film revient sur l’âge d’or du cinéma australien au travers de grands films de cette époque. Entre parodie érotique et œuvres militantes, c’est un véritable pan d’histoire que nous découvrons ici. 
  • Film-annonce (2min46 VO) 
    Le teaser d’origine restauré pour l’occasion. 
  • Livret de 24 pages écrit par Marc Toullec
    Une étude détaillée du film illustrée de photos.

Cette chronique a été réalisée à partir d’un Blu-Ray offert par l’attachée de presse du groupe Rimini Éditions.

Notre note:
3.5/5

Comment here

*

code