Blu-Ray/ DVD

Critique DVD « Robin des bois, prince des zombies »

Caractéristiques du  DVD:

  • ROBIN DES BOIS, PRINCE DES ZOMBIES
  • De: OLIVER KREKEL
  • Avec: RAMONA KUEN, MARTIN THON, KANE HODDER, TOM SAVINI…
  • Nationalité: Allemand/ Américain
  • Genre: Horreur
  • Classification: Déconseillé aux moins de 12 ans
  • Durée: 1h46
  • Producteur: Tomcat Films/ M&E Studios
  • Distributeur: BZZ Vidéo
  • Date de sortie Blu-Ray/DVD: mars 2022
  • Prix: 11,49€

Ça commence comme ça:

Un drame est en train de se dérouler dans la forêt de Sherwood. Une gente damoiselle et son escorte sont tombés dans une embuscade tendue par de vils manants. N’écoutant que leur courage, Robin des bois et ses compagnons se précipitent pour leur prêter main-forte et parviennent a occire les assaillants. Mais quelle n’est pas la surprise de notre héros lorsqu’il découvre qu’il vient de sauver la vie de Marianne, la cousine du Prince Jean. Heureusement pour lui la belle est loin de partager les opinions de l’usurpateur du trône et décide d’aider Robin des bois à voler son cousin…

Robin des bois, prince des zombies (Oliver Krekel) - Tomcat Films/ Bzz Video - 2022

Ce que nous en pensons:

Robin des bois a toujours inspiré le cinéma. Du grand classique Disney à Robin des bois, prince des voleurs (avec Kevin Costner), en passant par  Sacré Robin des bois de Mel Brooks, le héros s’est vu adapter sous toutes les formes… ou presque. En effet, il manquait à ce palmarès, une version horrifique. Heureusement, le réalisateur Oliver Krekel répare cette injustice avec Robin des bois, prince des zombies, sa vision cauchemardesque, ou plutôt nanardesque du brigand le plus célèbre du monde.

Autant vous prévenir tout de suite, si vous vous attendez à une aventure épique, passez votre chemin. Comme toujours chez BZZ Vidéo, Robin des bois, prince des zombies est à regarder au millième degré. 
Mais quel pied ! Ce lancer dans ce film, c’est renoncer à une partie de son âme, mettre en stand-by tout esprit critique et se laisser bercer par une narration ubuesque, où chaque scène est plus navrante que la précédente.   

Robin des bois, prince des zombies (Oliver Krekel) - Tomcat Films/ Bzz Video - 2022

Si le scénario prête à sourire, les effets spéciaux et autres maquillages viennent finir le travail. Il faut voir Petit Jean, joué par Kane Hodder (Jason Voorhees à partir du chapitre VII de Vendredi 13) lancer des cailloux explosifs sur les zombies qui périssent alors sous des gerbes d’étincelles à la façon de la série Bioman.
Et que dire des exécutions ? C’est bien de vouloir faire du gore, mais encore faut-il en avoir les moyens. Du make-up low cost, qui à défaut de vous faire peur, va sans nul doute vous faire rire.

Enfin, le film n’ayant jamais été distribué en France auparavant, ce sont nos amis de chez BZZ Vidéo qui se sont collés, une nouvelle fois,  au doublage. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les bougres se sont fait plaisir !
Des jeux de mots foireux, des traductions approximatives, des expressions d’un autre temps mélangées à une bonne dose d’anachronisme et surtout une incantation magique (à mourir de rire) qui sent l’improvisation à plein nez !
Le film aurait une tout autre saveur sans cette postsynchronisation exceptionnelle. 

Encore une fois, BZZ Vidéo nous offre sur un plateau d’argent.. Que disons-nous, d’or, un OVNI cinématographique. Un scénario bancal et des effets spéciaux d’un autre temps. Robin des bois, prince des zombies est un must-have, un véritable monument de la série Z. Presque une leçon de cinéma, tant il prouve que le manque de budget n’est nullement une entrave à la créativité. À défaut de frissonner, le long-métrage est hilarant de la première à la dernière seconde. Un côté risible accentué par un doublage français qui restera dans les anales. À noter tout de même la présence de Tom Savini (Sex Machine dans Une nuit en enfer) et Kane Hodder, dont ont peut légitimement se demander, se qu’ils sont venus faire dans cette galère. Enfin, les plus courageux pourront s’essayer à la 3D anaglyphe puisqu’il s’agit d’un des bonus du DVD. À voir au moins une fois dans sa vie. Merci, BZZ Vidéo !

Les bonus:

  • Le film en 3D
  • Making-of (5min31 VO) 
    Un segment qui ressemble plus à un délire entre potes qu’à un véritable making-of. Des images prises à la volée lors du tournage. Dommage que les sous-titres ne soient pas disponibles. 
  • Bêtisier (5min09 VO) 
    Lorsque le bêtisier d’un film dure aussi longtemps que son making-of… 
  • Avant-première (5min37 VO) 
    Segment tourné lors de l’avant-première du film. Encore une occasion de voir la bonne entente entre les acteurs. 
  • Bandes-annonces (3min12 VO) 
    Deux teasers qui, étrangement, donnent vraiment envie. 



Cette chronique a été réalisée à partir d’un DVD offert par BZZ Vidéo.

Notre note:
4/5

Comment here

*

code