Blu-Ray/ DVD

Critique sortie VOD « The Fall » de Jonathan Glazer

Caractéristiques du Blu-Ray/ DVD:

  • THE FALL
  • Réalisation: JONATHAN GLAZER
  • Nationalité: Britanique
  • Genre: Épouvante/ Horreur
  • Classification: Non-communiquée
  • Durée: 7min
  • Producteur: BBC Films
  • Distributeur: A24 Films
  • Date de sortie VOD: 15 juillet 2020
  • Prix: Non communiqué

Ça commence comme ça:

Dans une forêt dense, une bande d’individus masqués tentent de faire tomber un homme de l’arbre où il a trouvé refuge. Une fois le malheureux à terre, un déchaînement de haine va alors s’abattre sur lui…

The Fall (Jonathan Glazer) BBC Films/ A24 Films - 2020

Ce que nous en pensons:

Sept ans après « Under the skin« , le réalisateur Jonathan Glazer nous revient avec « The Fall « , une oeuvre aussi courte qu’elle est intense.  

En effet, le réalisateur britannique réussit en moins de sept minutes ce que certains de ses confrères ne parviennent pas à faire en 90. C’est-à-dire, provoquer chez les spectateurs un certain malaise, voire même à les terroriser. Pourtant, Jonathan Glazer n’utilise ni effets spéciaux ni scènes gores, aucune goutte de sang n’est même versée durant le film. Il part juste d’une situation que notre cerveau n’arrive pas à expliquer, ce qui rend le court-métrage si angoissant. Pourquoi tous ses personnages (y compris la victime) portent-ils des masques ? Qu’a pu faire ce pauvre homme pour mériter un tel châtiment ? Notre matière grise se retrouve donc vite saturée d’informations incomplètes et se met alors à imaginer le pire. 

The Fall (Jonathan Glazer) BBC Films/ A24 Films - 2020

Cependant, là où « The Fall » est bougrement intelligent, c’est dans ses absences totales de dialogues et d’explications. Deux facteurs manquants qui permettent aux spectateurs de créer leur propre mythe autour du film. Montrez le court-métrage à quinze personnes différentes, par exemple, et vous verrez que pas une n’aura reçu le message de la même façon. Certaines vont chercher à inventer l’histoire de la victime (ou monstre puni d’ailleurs… qui sait ? ) pendant que d’autres iront chercher la métaphore cachée dans ces sept petites minutes.

Avec « The fall » Jonathan Glazer nous offre donc une oeuvre à l’image de son modèle (la gravure de Francisco Goya, intitulée « Le sommeil de la raison engendre des monstres« ) à la fois hypnotique et terrifiante. Un cauchemar réussit aussi court qu’il intrigue. 

Pour conclure, nous allons vous donner notre vision du film. Pour nous, « The Fall » est une métaphore sur le Cyber-harcèlement. Chacun derrière son écran est couvert d’anonymat, d’où les masques. De plus, la cruauté dont font preuve les bourreaux (et dont ils semblent fortement se réjouir) rappelle celle de ceux qui assènent paroles blessantes sur paroles blessantes à leur victime sur le Net. C’est une explication qui vaut ce qu’elle vaut, mais c’est la nôtre. Si vous avez vu le film, n’hésitez pas à laisser la vôtre (sans spoiler) en commentaire. 

Cette chronique a été réalisée à partir d’un lien offert par l’attachée de presse du groupe.

Notre note:
4/5

Comment here