Blu-Ray/ DVDInterviews

Interview de Gautier Cazenave créateur de BZZ Video

Bonjour Gautier,
Premièrement pourrais-tu te présenter ainsi que le concept de BZZ Video, pour ceux qui ne le connaîtraient pas ?

Bonjour Edelric, 
BZZ Vidéo édite des films de genre, de la série B à la série Z – d’où le nom. La distinction est parfois difficile à faire entre les deux lettres, mais le critère que je vois est le suivant : une série B a les moyens de ses ambitions, alors qu’une série Z raconte un truc disproportionné par rapport à son budget riquiqui, est le résultat ne peut absolument pas être pris au sérieux.

Comment sélectionnes-tu les pépites que nous retrouvons dans ton catalogue ?

J’ai eu l’idée quand j’ai vu le catalogue du distributeur qui a sorti mon premier film House of VHS. Il y avait un peu de tout, mais notamment des films ahurissants comme Amazing Bulk, et je lui ai proposé d’en sortir certains en France (ce que personne ne voulait faire !). Pour les films de série B, c’est au cas par cas, et depuis l’an dernier nous reprenons le label Les inédits du cinéma bis avec comme premier titre Aérobic Killer, le slasher des années 80.

Tu nous as dit intervenir à toutes les étapes du processus de distribution de tes films sur le marché français. Peux-tu nous expliquer jusqu’où cela peut aller ?

Ce sont des toutes petites sorties, donc on ne peut pas se permettre de sous-traiter grand-chose. Le doublage en français des films anglophones, c’est nous par exemple.

Est-ce à toi que l’on doit les dialogues savoureux des versions françaises de tes films ?

Oui, je m’occupe des dialogues, même si dans certains cas on s’autorise une petite marge d’improvisation quand l’image le permet. J’intègre aussi les suggestions judicieuses, comme quand le doubleur de Black Bat a proposé de changer “Coucou” en “Coucou les connards”, qui fonctionne beaucoup mieux et dont j’ai fait un t-shirt pour la soirée de projection du film !

Quel film es-tu le plus fier de proposer dans ton catalogue ? 

Chaque film a son intérêt, certains au premier degré et d’autres au douzième, mais je m’en voudrais d’en élire un seul. Bulk a une place particulière dans mon cœur, parce que c’est celui qui a déclenché l’idée et c’est le premier qu’on a doublé.

Peux-tu nous faire rêver en nous parlant des prochains titres que tu vas ajouter ?

Les prochaines sorties sont malheureusement retardées parce qu’on ne peut pas doubler les VF en temps de confinement, mais en 2021 on proposera les titres suivants :
Ultime combat et sa suite Ultime combat final en pack dans la collection Les inédits du cinéma bis. Le premier est un classique du nanar des années 80, et la suite date de 2013, avec le même acteur et le même réalisateur. On va doubler la suite uniquement, parce que le premier existe déjà en VF.

Et Robin des Bois prince des zombies, un film allemand très Z en 3D avec quelques célébrités inattendues au casting : Tom Savini, Kane Hodder et Claude-Oliver Rudolph (Das Boot de Wolfgang Petersen, quand même).

Enfin, quelle question ne t’a-t-on jamais posée, mais à laquelle tu aimerais répondre ?

Vaut-il mieux rire devant un mauvais film ou s’ennuyer devant un bon film?
Parce que la réponse, c’est qu’aucun des deux n’est possible. À méditer !

Merci Gautier, pour tes réponses ainsi que pour les étoiles que tu nous mets dans les yeux !

Propose recueillis, le  19 novembre 2020 et retranscrits d’après un fichier Word. 
N’hésitez pas à soutenir Gautier Cazenave en achetant ses films ici.

Comment here